La lettre de motivation en quick launch, une nouvelle façon de postuler

Même si la lettre de motivation fait l’objet d’une lecture en diagonale de la part des recruteurs, ce n’est pas une raison pour la négliger, bien au contraire. Aujourd’hui, l’écriture est sans détours, et fait la place belle au discours direct. Le plus simplement du monde, on répond à la question posée en utilisant des phrases courtes. Synthétique, la lettre de motivation en quick launch s’inscrit parfaitement dans cette tendance et se révèle d’une redoutable efficacité.

Montrez que vous cernez les besoins de l’entreprise

Très simplement, cette lettre de motivation originale se compose de trois parties. Dans la première, le candidat rappelle avec ses propres mots l’ensemble des exigences du poste qui sont décrites dans l’offre d’emploi. En bref il reformule les besoins de l’entreprise. Cela peut concerner la maîtrise d’une langue étrangère, d’un logiciel, une expérience particulière… Cette approche permet d’une part de montrer que le candidat a bien compris les besoins de l’entreprise et d’autre part de préparer les arguments prouvant qu’il répond aux critères de sélection.

Prouvez que votre profil correspond

La seconde partie de la lettre est consacrée à l’argumentaire. C’est-à-dire que le candidat utilise ses compétences et ses expériences pour démontrer qu’il possède le savoir-faire et les qualités nécessaires pour le poste. On peut par exemple évoquer une expérience d’expatriation pour montrer qu’on maîtrise la langue et les coutumes d’un pays, ou décrire comment des actions menées dans le cadre d’une ancienne fonction ont pu être bénéfiques à l’entreprise. Rien n’empêche d’ailleurs d’appuyer ses dires avec quelques chiffres, à condition de rester concis. On peut par exemple écrire « j’ai mis telle action et telle action en place et les ventes des produits de la gamme X ont augmenté de Y% ».

Projetez-vous dans le poste

Les besoins de l’entreprise ont été rappelés dans la première partie, les qualités du candidat évoquées dans la seconde. Il reste à démontrer la véritable adéquation entre le candidat et le poste dans la dernière partie de la lettre. Et la meilleure façon de le faire est de se projeter dans la fonction. Le candidat peut par exemple décrire des actions qu’il suggère de mettre en place lors de sa prise de poste. Ou encore évoquer des solutions qu’il envisage dans le cadre de la gestion du service. Ce paragraphe permet de montrer la motivation du postulant qui se projette déjà dans le poste. Mais  surtout l’adéquation du profil avec les exigences de la fonction ou encore l’esprit d’initiative et la proactivité du candidat.

La méthode en quick launch est idéale pour élaborer une lettre de motivation efficace. Comme elle est synthétique et va à l’essentiel, elle permet au recruteur de voir en un clin d’œil que le candidat a cerné les besoins de l’entreprise, que son profil semble adapté au poste et qu’il est motivé et capable de s’y projeter.