Si sa forme et son objectif sont différents de l’entretien d’embauche classique, l’entretien téléphonique se construit de manière similaire. Car il s’agit de conforter le recruteur dans l’idée que vous êtes un excellent candidat pour le poste et le convaincre d’organiser un entretien physique.

 

Préparez l’entretien téléphonique comme une entrevue

Il n’y a pas que la voix que l’on entend lors d’un entretien téléphonique. Il y a aussi l’attitude, le stress de l’interlocuteur, la mine sombre, le brouhaha ambiant, l’interlocuteur qui fait autre chose, que l’on perçoit au téléphone. Pour réussir un entretien téléphonique, il faut se préparer, se sentir prêt, à l’aise, mais sans être exagérément décontracté. Il est également nécessaire d’être totalement disponible. Cela signifie avoir suffisamment de temps à consacrer à l’entretien. Il faut se trouver dans une pièce calme sans personne, avoir un bon réseau si on téléphone depuis un portable, s’asseoir sur une chaise (et non s’avachir sur un canapé), se tenir droit, articuler et sourire.

Comme pour une entrevue, faites des recherches préalables sur l’entreprise. Préparez-vous à répondre à des questions évidentes qui portent généralement sur votre parcours, vos aspirations, ou votre conception de la fonction.

 

Profitez des avantages de l’entretien téléphonique

Bien préparé, l’entretien téléphonique présente certains avantages. Notamment celui d’avoir les moyens de garder le contrôle tout au long de son déroulement. On peut conserver des notes à côté de soi, comme son CV,  et l’annonce pour le poste. Écrivez des choses importantes qui sont dites pendant l’entretien. Qui pourraient être reprises pour relancer le recruteur ou lors d’un prochain entretien. Le fait d’avoir les questions pertinentes à poser sous les yeux permet de les placer précisément au bon moment dans la conversation.

Si le recruteur n’a pas convenu d’un rendez-vous téléphonique, il est possible qu’il appelle à un moment où vous n’êtes pas disponible. Par exemple en voiture ou en famille. Demandez dans ce cas à le rappeler et trouvez un endroit calme. Reprenez les informations concernant le poste à pourvoir et l’entreprise et recontactez-le rapidement. Il appréciera ce geste professionnel tandis qu’il mettra votre candidature à la corbeille si vous appelez en conduisant ou avec un enfant qui braille sur les genoux.

 

Concluez en montrant votre motivation

Il est important de demander au recruteur s’il a obtenu des réponses claires ou s’il a besoin de précisions. C’est également le moment idéal pour lui montrer votre intérêt réel pour le poste et pour l’entreprise. Demandez quelle est la prochaine étape du recrutement. Demandez lui si l’entretien s’est bien passé et quand aura lieu l’entretien physique.

 

Sous-estimer les entretiens d’embauche par téléphone au point d’improviser est une grossière erreur. Il doit être minutieusement préparé pour bien se dérouler. Et à la fin, le recruteur doit être convaincu du sérieux, de la motivation et de l’adéquation de votre profil avec le poste. C’est en effet à cette condition qu’il décidera de vous convoquer à un entretien physique.