Avec les progrès technologiques et les avancées de l’intelligence artificielle, de nombreux postes pourraient bien être confiés à des robots dans un futur proche. De quoi inquiéter les travailleurs du monde entier qui risquent de se retrouver sur la touche du fait de l’automatisation accélérée de nombreuses tâches et métiers.

 

Le remplacement progressif de l’homme par la machine

Fait indéniable, le robot effectue de plus en plus de tâches à la place de l’humain. Rappelons-nous la brutale réalité que dénonce un célèbre sketch : “Ah, une machine super ! Elle fait tout le travail à notre place ! Elle le fait aussi bien que nous… sinon mieux. Et puis, alors, la machine, ça n’a pas besoin de salaire, de repos, ou encore de vacances, c’est jamais malade ! Et le pire, ça n’a même pas besoin de travail !” Voici qui résume bien les avantages indéniables que présentent les machines dans le monde du travail. Et donc l’intérêt évident à remplacer les hommes par des robots. Mais les avis divergent quant à la manière dont va se manifester le processus ni dans quelles proportions.

 

Les perspectives d’évolution du phénomène

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on ne trouve pas deux études qui abondent dans le même sens ! Tandis que les unes considèrent que jusqu’à 90% des emplois pourraient être éliminés, d’autres affirment que ce ne seront réellement que 5% des emplois qui seront concernés. Dans les faits, il semblerait que ce soit les emplois peu qualifiés et peu rémunérés qui sont le plus touchés. Les robots s’invitent de plus en plus dans les manufactures, les supermarchés, les usines agricoles. Demain, avec le développement de l’intelligence artificielle, ce ne sont plus seulement les ouvriers qui seront remplacés par les machines. Mais peut-être les secrétaires, les assistants médicaux ou encore les juristes. A contrario, il semblerait que les métiers exigeant des prises de décision, de la créativité ou de l’intelligence relationnelle seront épargnés par le phénomène. Avis aux jeunes ! Orientez-vous vers des professions dans les ressources humaines ou le coaching si vous ne voulez pas vous faire piquer votre travail par un robot !

 

Le robot libère l’homme du travail : une autre vision des choses

L’autre façon de voir les choses est de considérer que les robots libèrent les hommes de tâches éreintantes. Cela permet de supprimer la pénibilité du travail. Mais quid de notre rémunération si les robots nous enlèvent nos jobs ? Car les débats sur l’instauration d’une taxe sur les robots et d’un revenu universel destiné à compenser les pertes de salaires reprennent de plus belle. Car après tout, nous n’avons pas vraiment besoin d’un travail, de l’argent nous suffirait !

 

Les robots détruisent des emplois mais en créent d’autres

Si l’utilisation massive des robots contribue à détruire des emplois, elle en crée d’autres. De nouveaux métiers induits par le numérique ou la robotique émergent. Gestionnaire de données non utilisées, architecte numérique, technicien des organes artificiels et même séducteur professionnel pour célibataires trop “overbookés” pour faire leur marché sur les sites de rencontre !

 

Les robots vont-ils nous mettre au chômage ? Seul l’avenir nous dira si la création de nouveaux postes permettra de compenser les pertes d’emplois induites par l’arrivée massive des robots. Selon les récentes projections, ce ne sera probablement pas le cas…